Konnichiwa Invité ! Amuse toi un max sur KM !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Princess Tutu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsuki
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2130
Age : 33
Localisation : quelques part dans lunivers des Clamp
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Princess Tutu   Sam 3 Mai - 13:21

Princess Tutu




Fiche technique

Titre original : Princess Tutu
Producteur : Toshimichi Otsuki
Réalisation : Shôgo Kawamoto
Directeur : Junichi Sato
Scénario : Michiko Yokote
Chara. design : Ikuko Ito
Musique : Kaoru Wada
Genre : amour, magical girl, conte
Année(s) de production : 2002
Studio : Hal Film Maker
Distributeur :Déclic Image
Format : 2 saisons en 26 épisodes

Synopsis
Prélude
"Petits enfants qui aimez les histoires, approchez..."
Il était une fois un homme qui, après avoir consacré sa vie à écrire des contes, mourut. Sa dernière histoire, qui mettait aux prises un jeune prince et un corbeau diabolique, devait donc rester inachevée mais le corbeau, refusant cette destinée exempte de conclusion, s’échappa du conte pour rejoindre le monde réel. Le prince le poursuivit et fit usage d’un sort interdit pour sceller le corbeau à jamais mais pour cela il dut sacrifier son coeur...

Ahiru est une petite fille qui apprend la danse à l’école de ballet de la ville de Golden Krone. Pas très douée, elle s’entraîne avec plus ou moins d’assiduité dans le cours intermédiaire du colérique professeur Neko sensei, mais son médiocre niveau et son tempérament de tête en l’air la font souvent flirter avec la classe des débutantes. Son rêve le plus précieux est de danser quelques pas avec le beau sempaï Mytho, un garçon au regard éternellement triste, aux yeux aussi profonds qu’inexpressifs et envers lequel Ahiru ressent un amour sincère. Mais pas facile de voir ce souhait s’exaucer étant donné que ce dernier a déjà pour petite amie Rue, la prima donna du campus, et que son compagnon de chambre, le ténébreux Fakir, fait tout pour l’isoler. Tout espoir n’est pas vain lorsque Ahiru découvre qu’elle peut se transformer en Princesse Tutu, laquelle se met en quête des fragments éparpillés du cœur du Prince Mytho afin de lui rendre ses sentiments.

Extrait(s)



Critique

Graphisme - Animation :
Le design des personnages a été particulièrement soigné et le résultat s’avère des plus réussis. Chacun possède ce petit plus qui le démarque des autres et le rend unique et attachant même si l’on retrouve une certaine homogénéité dans la silhouette longiligne que tous partagent.
Par ailleurs, l’adjonction de CGI est parfaitement intégrées et les superbes effets de lumières apportent une petite touche de modernité supplémentaire à la réalisation.

Sans être un fin connaisseur des grands classiques, on reconnaîtra la reprise de nombreux morceaux musicaux issus de célèbres ballets tels ceux de Tchaikovsky, Beethoven et Strauss. Chaque épisode possède en effet son propre "thème" que l’on retrouve dans son titre et au rythme duquel il évolue même si certains morceaux reviennent tout au long de la série. Peut être pas très original diront certains mais cela est en revanche diablement efficace.

Galerie de personnages :
Ahiru est le personnage principal. Elle est élève dans une ecole artistique à la section ballet mais comme le dit Paulamoni, la grande ballerine "la facon de danser de cette jeune fille n'est pas élégante du tout mais elle est debordante de bonne volonté", Ahiru, comme beaucoup de filles de l'ecole,n'a d'yeux que pour Mute, le jeune prodige de l'ecole.Comme son nom l'indique, elle est en réalité un canard qui a été transformée en petite fille grâce à un pendentif qu'elle a autour du cou. Elle garde cependant quelques caractéristiques : des qu'elle est nerveuse ou surprise, elle a le reflexe de dire "Quack" et alors, elle redevient un canard et seul de l'eau peut la retransformer en humaine.
Pour pouvoir rendre à Mute son sourire, elle doit retrouver les morceaux de son coeur éparpillés dans la ville, elle se trasforme en Princess Tutu et en dansant elle convainc les sentiments de Mute de retourner à leur propriétaire. Malheureusement pour elle, elle ne peut pas avouer à Mute son amour car elle disparaitrait immédiatement. Ahiru est tres vivante, attachante, à la fois naive, généreuse et drôle.
Mute est une vraie "marionnette. En effet ce jeune prodige de la danse semble totalement vide de toute réaction, il n'a aucune volonté, aucune souffrance, en un mot: aucun sentiment. Car Mute est le prince qui a brisé son coeur pour enfermer le corbeau, seule est restée sa bonté et sa volonté de sauver les petits et les faibles sans se soucier de sa propre personne.
Rue est l'élève la plus douée en danse Elle fait partie de la classe spéciale de danse, celle sur qui toutes les élèves des classes d'apprentissage doivent prendre exemple. Elle est également la petite amie de Mute si l'on peut parler d'amour car il est à sens unique, puisque Mute ignore ce qu'est l'amour et se laisse faire. C'est pourquoi Rue ne voit pas d'un très bon oeil Mute changer, puisqu'il se pose des questions et remet leur "amour" en question, en étant obsédé par Tutu.
Dès sa premiere apparition, Fakir est très antipathique. Meilleur ami de Mute, il a grandi avec lui chez l'antiquaire Charon, et quiconque s'approche trop près de Mute aura affaire à lui. Fakir semble pofiter de la faiblesse de Mute et dirige totalement sa vie. Il est violent, et sévère, mais dès qu'il est seul on decouvre un jeune homme qui doute de lui.
Personnages omniprésent bien que peu en contact avec les autres, Drosselmeyer est l'ecrivain de l'histoire, qui est mort, mais dont le fantôme continue à en diriger les rouages. (On le voit d'ailleurs la plupart du temps au milieu de rouages) Il prend un malin plaisir à torturer psychologiquement ses personnages qu'ils soient bons ou mauvais. Parfois il perd le controle mais il reprend vite tout en main, machiavélique, il a aussi l'air d'un fou et il s'amuse des difficultés et des dilemmes que peuvent rencontrer Tutu, Kraehe et les autres. Il a vécu à Kinkan et tout le monde le connait mais personne ne souhaite réellement en parler

Scénario :
Il est donc difficile de ne pas succomber à cette sublime petite série tant ses qualités sont nombreuses : un design charmeur, une bande sonore féerique aux morceaux divinement orchestrés et une histoire s’apparentant à un vrai petit conte de fée. On est donc littéralement bercé par la magie et le rêve que dégage ce titre étonnant par sa fraîcheur et son originalité. Les apparences sont en revanche trompeuses car si le nom, Princess Tutu, et la première impression visuelle laissent à penser que la série s’adresse à un très jeune public, c’est sûrement avec un peu plus de maturité que l’on apprécie les aspects les plus intéressants dont cette dernière regorge. En effet, les références ne se limitent pas aux seuls morceaux musicaux puisque la série s’inspire de contes mondialement connus tels ceux de Grimm (Hansel et Gretel) et de Charles Perrault (Cendrillon). A moins d’être totalement allergique à la musique classique et aux histoires qui nous ont fait rêver durant notre enfance, Princess Tutu a donc de grandes chances de vous séduire. On notera que le dernier épisode du coffret clôt l’histoire entamée 13 épisodes plus tôt mais, en dépit de l’absence de teaser, sa conclusion laisse présager une éventuelle suite que l’on retrouvera donc dans la seconde saison.

Mon avis
J’ai été totalement conquis par la magie de cette série sublime sur tous les plans qui dégage une ambiance vraiment très spéciale, emplie de magie et de rêves. Princess Tutu est une vraie petite perle à côté de laquelle il serait dommage de passer. A découvrir absolument !

Remarque(s)
Si elle n’est pas tirée d’une oeuvre sur support papier, la série a néanmoins donné lieu par la suite à la publication de deux mangas. Parmi le staff, on retrouve Junichi Sato en tant directeur (Sailormoon, Pretear, Strange Dawn), Shogo Kawamoto (Escaflowne, You're Under Arrest) à la réalisation , le design des personnages étant signé par Ikuko Itô (Sailormoon) et le scénario par Michiko Yokote, qui a également travaillé sur CowBoy Bebop, Ranma 1/2 et plus récemment, Saint Seiya Hades.
Enfin, on aura une pensée particulière pour la regrettée Ritsuko Okazaki, qui nous offre les deux magnifiques génériques de la série

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korishou-manga.forumactif.fr
 
Princess Tutu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pavlova : un tutu de danseuse à se damner !
» tutu ...
» J'arrive à faire un tutu!!
» (apres 2 ans ou presque) PRETTY TUTU (p3)
» Tutu Romantique pas Cher.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: *-* Sekai no japanim//l'univers de la japanime *-* :: ¤-¤ Animation japonaise ¤-¤ :: Shojo/Shōnen-ai-
Sauter vers: