Konnichiwa Invité ! Amuse toi un max sur KM !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 My sims [DS]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsuki
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2130
Age : 34
Localisation : quelques part dans lunivers des Clamp
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: My sims [DS]   Ven 28 Sep - 15:25

My sims : version DS


Electronic Arts continue de pousser sa licence tentaculaire sur tous les fronts. Dernière tentative en date : séduire le large public de la DS avec un clone d'Animal Crossing : Wild World. MySims nous invite en effet à créer notre personnage, à tisser des liens avec les voisins et redorer le blason d'une petite ville côtière délaissée par les touristes. Chronique d'une micro-société portative
.



Lorsqu'on s'attelle à la description de MySims sur DS, il est effectivement impossible de ne pas faire référence à Animal Crossing : Wild World tant le titre d'EA semble calqué sur l'adorable soft de Nintendo. Nous commencerons donc par la création d'un petit personnage dont la joyeuse frimousse prendra rapidement tournure. Fille ou garçon, couleur de peau, des cheveux, des yeux, petit nom, tout est là pour vous permettre de produire l'avatar de vos rêves. Une fois cette étape franchie, le jeu vous propulse illico dans une minuscule station balnéaire sur le déclin. Le but est bien évidemment de redonner des couleurs à la ville moribonde. Pour cela, on cherchera tout d'abord à remettre un peu de baume au coeur de tous ces petits Sims désoeuvrés qui errent dans les rues en pleurant sur leur sort et sur celui de leur belle cité. Après plusieurs conversations gentillettes avec les natifs neurasthéniques, vous les convaincrez rapidement de retourner travailler dans les quelques échoppes qui subsistent encore sur place. Avec quelques efforts, sourires, cadeaux et mini-jeux réussis, la vie va peu à peu reprendre ses droits dans la cité fantôme. Touristes et même quelques nouveaux résidents feront rapidement leur apparition et étendront du même coup le champ des activités disponibles.



Bref, après cette petite description, il apparaît clairement que presque toutes les facettes de MySims tirent leur inspiration des pérégrinations animalières déjà mises en scène avec talent par Nintendo. Les intérieurs, les angles de caméra, les boutiques, les activités, les options de customisation et même l'inventaire de votre personnage se présentent grossièrement sur le même modèle que celui d'Animal Crossing. Mais par bien des aspects, MySims fait davantage office de version simplifiée du soft de Nintendo qu'autre chose. Moins profond, peut-être un tantinet moins attachant, le titre d'Electronic Arts n'apporte rien de plus que son sympathique modèle. Le titre nous offre pourtant une aire de jeu plus étendue, avec une ville divisée en plusieurs quartiers qu'il faudra progressivement débloquer puis réhabiliter. Mais même en les combinant, ces différentes sections ne recèlent pas plus d'activités que le petit village d'Animal Crossing. Autre élément de taille : l'univers de MySims ne continue pas d'évoluer sans vous une fois la console éteinte. Du coup, point de rendez-vous à prendre, ni de délais à respecter, même si le jeu prend bien évidemment en compte l'écoulement du temps. Ainsi, certaines boutiques n'ouvriront que l'après-midi, des personnages ne pourront être rencontrés chez eux qu'à certaines heures précises, mais on ne sera jamais obligé de ressortir sa console pour aller serrer la patte du voisin. Cela s'explique sans doute par une volonté de rendre le jeu moins contraignant et plus accessible aux tout petits, mais ce choix porte, à mon avis, préjudice à l'expérience



Dans le même ordre d'idée, les conversations entre personnages, très nombreuses, ont été simplifiées. Les dialogues ne se résument souvent qu'à quelques lignes. Mais il vous faudra cependant vous dépatouiller avec un système de gestion des attitudes. Car pour rendre votre ville plus accueillante, vous devrez en effet discuter avec les touristes, qui demanderont invariablement à être réconciliés avec les lieux. On devra donc cliquer sur des sortes d'icônes pour tenter de consoler l'interlocuteur du moment, de lui offrir des cadeaux, de le faire rire, de l'écouter, ou parfois même de le gronder. L'objectif consiste en fait à remplir sa jauge de gaieté, avant que le temps imparti ne soit écoulé. En cas de succès, vous contribuerez à faire grimper la cote de popularité de la ville, et vous gagnerez même de l'argent (qu'on dépensera immédiatement en meubles, vêtements ou nouveaux cadeaux). Autre solution pour redorer le blason de votre petite agglomération : rendre des services aux commerçants locaux et en passer par la case mini-jeux. Le titre en comporte une dizaine, des parties de squash (particulièrement frustrant d'ailleurs, puisqu'on aura souvent du mal à estimer la position de la balle), en passant par les sessions de pêche, de parapente, de chute libre, de plongée sous-marine ou même de jeux de cartes.



En cinq heures, on aura débloqué la plupart des zones de l'île, ainsi que toutes les activités disponibles. Le casino et la boîte de nuit auront tôt fait de révéler tous leurs secrets, et on se retrouvera bien trop vite à tourner à rond. Trop rapidement, le joueur se contente de faire et refaire les mêmes activités et d'empocher des tonnes de piécettes. Et on ne sera que très rarement surpris par des événements ponctuels dans la veine de ceux d'Animal Crossing. Au fond, le principal intérêt de MySims réside incontestablement dans ses personnages, mignons, attachants, possédant chacun leur personnalité, mais là encore, pas assez marquée pour que le joueur veuille s'en faire des amis. Rien n'est fondamentalement raté dans MySims, mais le titre manque cruellement de profondeur et de magie. Et si malgré tous mes reproches et commentaires, il serait un petit peu injuste de réduire MySims DS à une simple copie sans âme du soft de Nintendo, force est de constater que le plaisir de jeu est moindre. A moins bien sûr que l'on ne destine le soft aux petits gamers de sept ou huit ans.

Graphismes
14/20

A mi-chemin entre les Sims et Animal Crossing, MySims nous offre un design soigné et coloré. On aurait pu craindre que le jeu manque un peu de personnalité, mais ce n'est clairement pas le cas. On pourra toutefois faire le même reproche que celui que nous adressions déjà au titre estampillé Nintendo, à savoir un manque de variété dans les décors. C'est bien normal me direz-vous, puisqu'on n'évoluera que dans cinq zones d'une seule et même "ville".

Jouabilité
11/20

Alors qu'Animal Crossing parvenait sans trop de peine à divertir petits et grands, MySims sur DS ne parlera vraiment qu'aux plus jeunes. La faute à un manque de profondeur flagrant. Côté maniement, tout est confortable dès lors que l'on s'en tient au stylet. Malheureusement, quelques-uns des mini-jeux ne pourront être traversés qu'en tripotant la croix directionnelle, pour un résultat parfois trop imprécis (le Squash notamment).

Durée de vie
10/20

Il ne faudra guère plus de cinq heures à un joueur pour faire le tour de l'île. Quant aux fonctions multi, elles se limitent à la possibilité d'envoyer des cadeaux à d'autres joueurs ou de leur faire profiter d'une démo du jeu.

Bande son
13/20

Musiques enfantines sucrées et bruitages mignons constituent le fond sonore de cette petite cartouche. Le langage des personnages est à quelque chose près le même que dans les autres versions des Sims.

Note Générale
11/20

MySims se destine avant tout aux très jeunes joueurs. Plus encore que le titre dont il s'inspire grandement, à savoir Animal Crossing : Wild World. Mélange de mini-jeux et de petites quêtes rigolotes mais répétitives, le jeu ne se montre divertissant que pendant une paire d'heures. De plus, les quelques trouvailles qui différencient MySims de son modèle, peinent à donner véritablement vie à cet univers. Bref, le soft finit rapidement par montrer ses limites et son manque de profondeur. Dommage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korishou-manga.forumactif.fr
Mitsuki
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2130
Age : 34
Localisation : quelques part dans lunivers des Clamp
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: My sims [DS]   Ven 28 Sep - 15:30

Comme pour tous les jeux que je vous présente, je vous donne le test de jeux vidéo.

Il a une note trèèèès moyenne, on va dire ça comme ça :.p

Sur un point je suis d'accord avec eux, c'est vraiment tout d'abord réservé pour les plus jeunes, c'est pour ça que je l'ai acheté :niark:

Après, pour ceux qui ont animal crossing, bah, n'essayez pas ce jeu car vous risquez d'être déçu, c'est une copie en moins bien :coeur:

Mais, pour ma part, j'y prends quand même du plaisir à y jouer :.p

Déjà car ce n'est pas un temps réel, donc quand on éteind la console, le jeu ne continu pas comme dans animal crossing, et pour moi c'est une très bonne chose car je n'ai pas le temps de jouer tous les jours à un jeu 802261

Après, c'est super mignon et j'aime ce genre de jeu, donc pour ceux qui aime ce style qui ne connaisse pas animal crossing, vous pouvez commencer par celui-ci puis tenter l'animal crossing qui est le best des jeu de cette catégorie sur DS 595158

PS : je vous parlerez un peu plus tard de la version sur WII car j'ai pas encore eu le temps de la tester 526354

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korishou-manga.forumactif.fr
 
My sims [DS]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Sims 3
» Les Sims!
» Célia - Sims 2
» Les Sims, le film.
» Titanic version Sims 2 (tres bien fait)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: *-* Konnichiwa//bienvenue *-* :: ¤-¤ Sunka//espace détente ¤-¤ :: Jeux-vidéos-
Sauter vers: